Une cabane au fond du jardin

Voici une idée pour tous les bricoleurs invétérés qui ont peur de s’ennuyer pendant leurs congés d’été ! Pourquoi ne pas confectionner un petit nid douillet pour vos enfants adorés ? Cette fameuse cabane au fond du jardin où ils iront quand ils auront besoin…

Pour jouer les aventuriers et sentir le vrai goût de la liberté, à la Tom Sawyer et Huckleberry Finn, on l’imagine bien perchée dans un arbre. Mais gare à ne pas tomber dans le piège de l’insécurité ! « Si vous la mettez juste à un mètre de hauteur sur pilotis, ils trouveront ça très bien et vous serez rassurés », suggère Franck Espagnet, notre paysagiste amoureux de la nature.

 

Un bois sain et costaud

Le bois, c’est son dada, il saura donc vous guider dans vos choix. Si vous voulez installer votre maisonnée dans un arbre, « il faut opter pour un spécimen sain et très costaud », conseille celui qui jette son dévolu sur un chêne. « Utiliser l’arbre mort du jardin est la fausse bonne idée : gardez-le plutôt pour créer une sculpture. » Et gare au vent fort qui, tel le loup dans les Trois petits cochons, risquerait d’emporter votre joli abri ! En bord de mer ou d’océan, sa rigidité est recommandée.

Il suffit d’avoir quelque habileté de charpentier. Ne lésinez pas sur la solidité des pilotis et sur la visserie de plancher : ce sont les fondations de votre maison ! Fixez des solives de plancher sur des poutres paysagères porteuses. Après l’ossature et le bardage en bois, on s’attaque à la charpente et à la couverture en chevrons. Une fois la cabane mise hors d’eau, hors d’air, « on peut se permettre une fantaisie, suscite le paysagiste : réaliser une toiture végétale ». Venez poser un grillage fin sur un feutre géotextile, puis une autre couche de feutre et il ne restera plus qu’à planter des espèces peu craintives sur un terreau allégé : le tour sera presque joué… à quelques arrosages près. « C’est un isolant », souligne Franck Espagnet, qui l’a expérimenté chez lui et se réjouit ainsi de voir sa fille ado profiter de la cabane à l’intersaison avec ses copines : leur petit jardin secret…

 

Une cabane à prix réduit

Si la porte d’entrée est plutôt conseillée (sic), vous êtes maîtres de vos fenêtres. Le paysagiste-sculpteur sur bois a fait le choix d’une toute petite bâtisse la plus simple et rustique possible. Ici, on y vient pour écouter et admirer les murmures de la nature, et la petite maison se fond dans un paysage sauvage…

Vous sortirez de cette aventure avec le plaisir d’un cadeau accompli pour vos chéris, à un prix beaucoup plus petit que si vous l’aviez acheté tout fabriqué : c’est au moins du simple au quadruple ! Et surtout, faites comme Franck Espagnet et la plupart des chefs de chantier improvisés que l’on peut croiser sur la toile : bâtissez votre cabane selon vos humeurs et vos idées !


ecopartage

Bons plans

Consommation vrac : l’affaire est dans le sac !

Avant les années 60 et les Trente Glorieuses, la vente en vrac...

+